Fantôme et Fantômes: Un fantôme est l'âme ou l'esprit d'une personne décédée

Vidéo : Fantômes, esprits et démons de l'Enfer filmés.

Un fantôme est l'âme ou l'esprit d'une personne décédée

Dans la terminologie chrétienne, un fantôme est l'âme ou l'esprit d'une personne décédée, considérés comme étant susceptibles d'apparaître sous une forme visible ou non pour se manifester aux vivants. Les descriptions de fantômes varient beaucoup : la manière spécifique de manifestation peut varier d'une présence invisible aux formes effilées translucides ou, à des visions réalistes et comme une attaque, pour blesser ou même tuer des êtres humains. La tentative délibérée de communiquer avec l'esprit d'une personne décédée par des moyens occultes est connue comme la nécromancie, ou le spiritisme, séance de spiritisme, et est strictement interdit dans le christianisme sous peine de mort.

L'humanité a cru en la présence des esprits ou fantômes de différents types depuis le début. Les fantômes sont généralement décrits comme des essences solitaires qui hantent certains endroits, des objets ou des personnes avec lesquelles ils ont été associés pendant la vie, même si des histoires d'armées fantômes, de trains fantômes, de navires fantômes, et même des animaux fantômes ont également été racontées. Il est très difficile de distinguer si le fantôme qui se manifeste est bien ou mal. La foi catholique a toujours dit qu'il est gravement et mortellement pécheur de communiquer avec ces fantômes ou des esprits par des moyens occultes, mais que les fidèles qui sont morts en tant que membre de l'Église peuveut bénéficier de prières ou être priés.

La Bible contient quelques références à des fantômes, mais il y a quelques-uns de remarquables. La référence la plus notable est dans le premier livre de Samuel (1 Samuel 28, 3-19), dans laquelle le roi Saül déguisé convoqua le fantôme de Samuel par la sorcière d'Endor. Cet acte terrible de Saul était puni de la peine capitale à la fois pendant la période de l'Ancien Testament et à travers le Moyen-Age jusqu'à ce que récemment, il soit devenu tristement communément admis et autorisé par les Etats non-chrétiens ou athées.

[3] Samuel était mort; tout Israël l'avait pleuré, et on l'avait enterré à Rama, dans sa ville. Et Saül avait fait disparaître du pays ceux qui évoquaient les morts et les devins. [4] Les Philistins s'étant rassemblés, vinrent camper à Sunam; Saül rassembla tout Israël, et ils campèrent à Gelboé. [5] A la vue du camp des Philistins, Saül eut peur, et son coeur fut fort agité. [6] Saül consulta Yahweh, et Yahweh ne lui répondit point, ni par les songes, ni par l'Urim, ni par les prophètes. [7] Alors Saül dit à ses serviteurs: «Cherchez-moi une femme qui évoque les morts, et j'irai vers elle et je la consulterai.» Ses serviteurs lui dirent : «Il y a à Endor une femme qui évoque les morts.» [8] Saül se déguisa et mit d'autres vêtements, et il partit, accompagné de deux hommes. Ils arrivèrent de nuit chez la femme, et Saül lui dit: «Prédis-moi l'avenir en évoquant un mort, et fais-moi monter celui que je te dirai.» [9] La femme lui répondit: «Voici que tu sais ce qu'a fait Saül, comment il a retranché du pays ceux qui évoquent les morts et les devins; pourquoi me tends-tu un piège, pour me faire mourir ? [10] Saül lui jura par Yahweh en disant : «Aussi vrai que Yahweh est vivant! Il ne t'arrivera aucun mal à cause de cela.»

[11] Et la femme dit : «Qui te ferai-je monter ?» Il répondit : «Fais-moi monter Samuel.» [12] A la vue de Samuel, la femme poussa un grand cri; et la femme dit à Saül : «Pourquoi m'as-tu trompée ? Tu es Saül !» [13] Le roi lui dit : «Ne crains pas ; mais qu'as-tu vu ? » La femme dit à Saül : «Je vois un dieu qui monte de la terre.» [14] Il lui dit: «Quelle figure a-t-il?» Et elle répondit: «C'est un vieillard qui monte, et il est enveloppé d'un manteau.» Saül comprit que c'était Samuel, et il se jeta le visage contre terre et se prosterna. [15] Samuel dit à Saül : «Pourquoi m'as-tu troublé, en me faisant monter?» Saül répondit: «Je suis dans une grande détresse : les Philistins me font la guerre, et Dieu s'est retiré de moi ; il ne m'a répondu ni par les prophètes ni par les songes. Je t'ai évoqué pour que tu me fasses connaître ce que j'ai à faire.»

[14] "compris que c'était Samuel" ... C'est l'opinion la plus commune des saints Pères, et des interprètes, que l'âme de Samuel est apparue en effet, et non, comme certains l'ont imaginé, un mauvais esprit dans sa forme. Non pas que la puissance de sa magie pouvait lui apporter là, mais Dieu a eu le plaisir pour la punition de Saül, que Samuel doive lui dénoncer les maux qui tombaient sur lui. Voir Eccli. 46. 23.

[16] Samuel dit : «Pourquoi me consultes-tu, puisque Yahweh s'est retiré de toi et qu'il est devenu ton adversaire ? [17] Yahweh a agi comme il l'avait annoncé par mon intermédiaire : Yahweh a arraché la royauté de ta main, et l'a donnée à ton compagnon, à David. [18] Parce que tu n'as pas obéi à la voix de Yahweh, et que tu n'as pas traité Amalec selon l'ardeur de sa colère, c'est pour cela que Yahweh a ainsi agi envers toi en ce jour. [19] Et même Yahweh livrera Israël avec toi aux mains des Philistins. Demain, toi et tes fils, vous serez avec moi, et Yahweh livrera le camp d'Israël entre les mains des Philistins.» [20] Aussitôt Saül tomba par terre de toute sa hauteur, car les paroles de Samuel l'avaient rempli d'effroi ; de plus, les forces lui manquaient, car il n'avait pris aucune nourriture de tout le jour et de toute la nuit.

[19] "Avec moi" ... C'est, en l'état de la mort, et dans un autre monde, mais pas au même endroit [Samuel].

Dans le Nouveau Testament, Jésus doit convaincre les disciples qu'il n'est pas un fantôme après la résurrection :

Luc 24, 37-39 : Saisis de stupeur et d'effroi, ils croyaient voir un esprit. Et il leur dit : " Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi des pensées s'élèvent-elles dans vos cœurs ? Voyez mes mains et mes pieds ; c'est bien moi. Touchez-moi et constatez, car un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'en ai. "

De même, les apôtres de Jésus croient d'abord voir un fantôme quand ils le voient marcher sur l'eau :

Matthieu 14, 26-27 : Les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés et dirent : C'est un fantôme ! " et ils poussèrent des cris de frayeur. Aussitôt Jésus parla, leur disant: " Prenez confiance, c'est moi, ne craignez point. "

L'Eglise chrétienne considère comme des êtres fantômes ceux qui paraissent sur la terre, et ne vivent plus sur le plan matériel. À l'occasion, Dieu permettrait aux âmes dans cet état de retourner sur la terre pour avertir de la nécessité de la repentance et donner de bons conseils sur comment ils doivent modifier leurs habitudes. Un exemple de personnes décédées figurant dans le Nouveau Testament, est quand Jésus parle avec Elie et Moïse sur la montagne, et cela montre que ce n'est pas toujours mal ou péché de parler avec l'esprit d'une personne décédée ou fantôme. Néanmoins, les chrétiens ont appris que c'est un péché de tenter de conjurer ou de contrôler les esprits par des moyens occultes, conformément à Deutéronome 18, 9-12 :

Quand tu seras entré dans le pays que te donne Yahweh, ton Dieu, tu n'apprendras pas à imiter les abominations de ces nations-là. Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer par le feu son fils ou sa fille, qui s'adonne à la divination, au augures, aux superstitions et aux enchantements, qui ait recours aux charmes, qui consulte les évocateurs et les sorciers, et qui interroge les morts. Car tout homme qui fait ces choses est en abomination à Yahweh, et c'est à cause de ces abominations que Yahweh, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.

La plupart des fantômes sont des démons déguisés

La plupart des fantômes sont en fait des démons déguisés, ce qu'enseigne l'Eglise, selon 1 Timothée 4, 1, qui «viennent pour tromper les gens et les attirer loin de Dieu et dans la servitude». En conséquence, les tentatives de contacter les morts d'une manière occulte peuvent mener à des contacts indésirables avec un démon ou un esprit impur.

Selon la foi chrétienne, les apparences d'orbes de lumière, un phénomène paranormal commun attribué aux fantômes, peuvent être expliqués par 2 Corinthiens 11, 14, qui stipule que «Satan lui-même se déguise en ange de lumière». S'il vous arrivait de voir un fantôme d'aucune sorte, il est beaucoup plus probable que ce soit un ange déchu (démon) ou un mauvais esprit qui vient dans le but exprès de vous tromper de toute façon. Par conséquent, si une telle chose se produit, ne prêtez pas trop d'attention à l'esprit ou au fantôme, mais tournez votre esprit vers le Seigneur, et demandez-Lui de vous protéger s'il s'agit d'un être mauvais qui essaie de vous tromper. Essayez de l'ignorer autant que vous le pouvez, et utilisez des saintes prières comme le chapelet afin de vous protéger. Que Dieu soit avec vous tous. Amen.

Vidéo : Fantômes, esprits et démons de l'Enfer filmés.


Articles connexes importants :

Populaire
http://www.prophecyfilm.com/french/
Livres et videos gratuits
FREE DVDs & VIDEOS
WATCH & DOWNLOAD ALL OUR DVDs & VIDEOS FOR FREE!